Accueil Polychromies Secrètes
musée des Augustins
Mairie Toulouse
FrançaisEnglishEspañol

Description iconographique de l’œuvre


Crucifixion du Parlement de Toulouse,
détail du médaillon de saint Marc,
après restauration.

Détail.



Crucifixion du Parlement de Toulouse,
détail du cortège, après restauration.

Détail.
 
Un monumental Christ en croix occupe le centre de la composition, entre la Vierge et saint Jean en prière. Aux extrémités de la croix, les symboles des quatre évangélistes sont insérés dans des médaillons : le taureau de St Luc, l’ange de St Mathieu, le lion de St Marc et l’aigle de St Jean.

Au pied de la croix, les donateurs royaux, plus petits que les personnages saints, sont figurés en priants agenouillés devant des prie-Dieu couverts d’une draperie à leurs armes. Ces armoiries sont répétées sur des blasons, de part et d’autre du panneau. On identifie le roi à l’écu de France à trois fleurs de lys couronné de fleurons, et son fils, à l’écu delphinal avec écartelé de France et d’or au dauphin d’azur. Le roi porte une couronne, dont il ne reste que quelques traces d’or, et un manteau de brocart rouge tandis que le dauphin, d’aspect plus juvénile, est revêtu de son armure et porte l’épée au côté.

À l’arrière-plan, un groupe de soldats et de cavaliers évolue sur un fond de paysage aride, devant une ville fortifiée, représentation d’une ville idéale, la Jérusalem céleste. Deux étapes de la Passion sont représentées simultanément sur le panneau puisque l’on voit sortir d’une porte de la ville le cortège de soldats qui a mené le Christ et les deux larrons vers le calvaire.